Image Image Image Image Image
Scroll to Top

To Top

Sélectionner une page :
More Info
Read More
<span style=Places aux femmes!

résidence artistique: appel à candidatures à retourner avant le 9 mai

" title="Places aux femmes!

résidence artistique: appel à candidatures à retourner avant le 9 mai

" class="scale-with-grid"/>

Places aux femmes!

résidence artistique: appel à candidatures à retourner avant le 9 mai

Places aux femmes! Les espaces publics ruraux ont-ils un sexe?
Appel à candidatures: résidence artistique à Alba-la-Romaine

En novembre 2021, le CAUE de l’Ardèche invitait universitaires, élus, architectes ou urbanistes, à croiser les regards et à partager leurs expériences relatives à la place des femmes dans l’espace public.
Suite à cette journée, le CAUE souhaite observer les usages de l’espace public en milieu rural sous l’angle du genre, poser des constats et expérimenter des alternatives aux aménagements existants. Il propose à trois communes du département d’accueillir des chercheurs et des artistes en résidence au printemps et à l’été 2022.
La commune d’Alba-la-Romaine s’est portée candidate pour accueillir une résidence du 14 au 17 juin 2022.

Le CAUE ouvre cette résidence à des artistes du spectacle vivant. Elle sera animée par Célia Ferrer, designer sociale et spécialiste des questions de genre, afin de poser la question du genre dans les cours de récréation et de l’égalité d’accès à toutes et tous aux espaces de loisirs des jeunes.
Vous pouvez télécharger le document présentant l’ensemble du projet « Places aux femmes! » et l’appel à candidatures pour une résidence artistique sur la commune d’Alba-la-Romaine à retourner au CAUE de l’Ardèche avant le 9 mai 2022.

Afin de permettre à chacun de s’approprier le projet, vous trouverez ci-dessous une synthèse des propos échangés au cours du colloque, « mis en dessins » par la facilitatrice graphique Barbara Govin:

Vous trouverez également en lien les documents projetés par les intervenantes:

Et deux vidéos d’Edith Maruéjouls à visualiser sur le site Matilda: